» » » Quelques avantages et inconvénients des médias sociaux

Quelques avantages et inconvénients des médias sociaux

Posté dans : Reseaux socials | 0

Il faut dire que les réseaux sociaux jouent un rôle important de la vie quotidienne.Ils sont partout! Presque tous les jeunes utilisent, au moins, un réseau social chaque jour. Ils sont devenus des des principales méthodes de communication. Mais, comme tout, il y a des avantages et des inconvénients de ce phénomène.

Avantage des médias sociaux

promouvoir ses œuvres et se faire connaître

Plusieurs artistes ont acquis une renommée mondiale grâce à internet et aux médias sociaux. Partager ses peintures, ses musiques ou ses travaux sur les médias sociaux peut effectivement contribuer à la diffusion de la culture et du savoir au plus grand nombre. Les médias sociaux favoriseraient ainsi une certaine forme de diversité artistique et culturelle.

des lieux de solidarité

Diffusion d’avis de recherche de personnes disparues, campagnes de don ou de soutien à des causes humanitaires, les réseaux sociaux sont devenus des outils puissants pour sensibiliser un grand nombre d’individus à l’action solidaire et écoresponsable.
Alors, que ce soit pour donner votre canapé, sensibiliser votre entourage aux bienfaits du régime végétalien ou tout simplement partager des « bons plans » avec votre communauté, le réseau social s’avère idéal.

réseautage d’affaires

«Se servir des réseaux sociaux pour chercher un emploi, c’est participer à un 5 à 7 de réseautage auquel serait invitée une partie de la planète», illustre Sylvie Bédard, fondatrice de Mind Drop, une entreprise de stratégies marketing.
Songez à tous vos contacts sur Facebook, Linkedin, Twitter. Des contacts qui ont des contacts qui ont des contacts. «En les informant que vous êtes en quête d’un boulot, vous multipliez vos chances à l’infini de dénicher votre futur employeur», soutient celle qui anime des ateliers de «recherche d’emploi 2.0». À son avis, LinkedIn est le réseau le plus pertinent pour chercher un emploi. «C’est une sorte de cv virtuel. Vos contacts peuvent vous recommander auprès des leurs en vue d’un emploi.»

garder contact

Les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou Twitter nous permettent de rester en contact ou de reprendre contact avec des amis éloignés. Des rencontres de voyage, par exemple, ou des voisins perdus de vue depuis longtemps sont facilement retrouvés via ces sites.

accès accru à l’information

Avec l’arrivée massive des médias sociaux, nous avons un meilleur accès à l’information et la qualité de celle-ci est supérieure à ce que nous connaissions avant. Nous avons accès beaucoup plus facilement à toutes sortes de connaissances qui nous étaient difficiles d’acquérir il n’y a encore pas si longtemps. Nous pouvons aussi avoir accès à ces informations partout où nous allons.

davantage d’ouverture sur le monde grâce aux médias sociaux

Les réseaux sociaux nous mettent en contact avec toutes sortes de réalités différentes de la nôtre et nous poussent à prendre conscience de plusieurs enjeux auxquels nous n’étions pas confrontés avant. Les réseaux sociaux sont une tribune pour plusieurs causes importantes et cela nous permet de nous ouvrir sur le monde.

Inconvénient des médias sociaux

plus de dépenses

Selon un sondage réalisé par la firme Citizen Relations, 56% des Canadiens de 18 à 30 ans vivraient au-dessus de leurs moyens en raison de l’influence exercée par les réseaux sociaux. Certains vont même jusqu’à dépenser pour rendre leurs comptes Instagram plus attrayants.Lorsque vous vous inscrivez sur un réseau social comme Facebook, ne perdez pas de vue que le géant de la Silicon Valley est d’abord une entreprise qui vend des espaces publicitaires; son objectif étant de gagner de l’argent en vendant vos informations personnelles.

réputation professionnelle

Employeurs et chasseurs de têtes utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour dénicher des candidats… Mais aussi pour vérifier leur profil avant un entretien! des employeurs qui consultent Facebook et compagnie ont déjà écarté des candidats à cause du contenu de leur page personnelle ou de leur blogue – photos osées, récits de beuverie, remarques hargneuses vis-à-vis de leur ex-employeur.Restez pudique… Et soyez cohérent. Si vous vous présentez comme un travailleur créatif, mais que le contenu de votre profil est ennuyant comme la pluie, vous ne convaincrez pas votre futur employeur. Idem si vous vous targuez d’être un génie des communications, mais que votre page Facebook est truffée de fautes. « Les réseaux sociaux, c’est un porte-folio : faites-y la démonstration de votre savoir-faire, montrez que vous faites partie de groupes d’intérêt en lien avec votre domaine d’emploi.»

diminution de notre productivité

Les médias sociaux nous incitent à être de plus en plus multitâches. Nous regardons souvent notre compte Facebook alors que nous sommes en train de travailler sur autre chose. On pourrait croire que cela nous permettrait d’accomplir deux choses en même temps, mais au contraire, notre concentration diminue et notre rythme de productivité baisse.

intimidation et harcèlement en ligne

Le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux est un problème qu’il ne faut pas prendre à la légère, il peut avoir de graves conséquences.
En effet, le cyberharcèlement peut revêtir plusieurs formes comme : la création de faux profils, l’usurpation d’identité, la diffusion de rumeurs infondées ou encore l’envoi de messages d’insultes. Ces agressions répétées sur le long terme peuvent prendre des proportions importantes et impacter directement la vie des victimes. De plus, ces messages, photos et vidéos publiées et échangées via les canaux numériques à grande échelle, laissent des traces même après que le harcèlement cesse. Les adolescents sont tout particulièrement touchés par ce phénomène.

passer moins de temps de qualité avec ceux qu’on aime

Avec nos appareils mobiles, les réseaux sociaux sont désormais accessibles de partout. Il est donc très facile de vivre dans le virtuel et de ne pas vivre tout à fait le moment présent. Les soupers entre amis ou les rencontres familiales, par exemple,  sont souvent altérés par les gens qui sont connectés à leurs comptes Facebook au lieu de profiter des activités.

l’information relayée trop rapidement

Avec cette nouvelle facilité d’accès à l’information, il faut aussi faire un travail plus sérieux de vérification des données et des faits sur ce que nous dénichons sur internet. L’information est accessible très rapidement, mais il est aussi très facile de diffuser soi-même toutes sortes de publications sans que nous ne soyons des experts sur un sujet particulier. Il se peut alors que l’information que nous trouvons sur les réseaux sociaux ne soit pas exacte.

sécurité et protection de la vie privée

Chacun de nos «J’aime» sur facebook, les opinions de nos amis ou encore les vidéos que nous partageons sont consignés, analysés et… vendus. C’est grâce aux métadonnées si des enchères publicitaires vous affichent la publicité d’un site que vous avez précédemment visité. Ce sont aussi les données de centaines de milliers d’utilisateurs qui permettent à Netflix de vous suggérer des films et des séries en se fiant à ceux regardés par des gens qui ont le même profil d’utilisateur que vous. Du royaume de l’individualisme est né le déterminisme. De quoi se poser un certain nombre de questions quant à l’avenir de cette multitude d’informations collectée et catalogue nos goûts, habitudes, passe-temps, opinions… «Nous sommes beaucoup plus prévisibles que nous aimons le penser», soutient le sociologue français Dominique Cardon, auteur de l’essai intitulé À quoi rêvent les algorithmes. À nous cependant de rester vigilants et de conserver une part d’intimité sur les réseaux sociaux. Car comme dit l’adage « pour vivre heureux… » 

Répondre