Cloud Computing ? c’est quoi ?

le Cloud Computing est la nouvelle forme de stockage de données du 21ème siècle. Cependant, il se décline en de nombreuses variantes, et il n’est pas toujours facile de choisir… Continue Reading..

le Cloud Computing est la nouvelle forme de stockage de données du 21ème siècle. Cependant, il se décline en de nombreuses variantes, et il n’est pas toujours facile de choisir l’offre qui convient le mieux à son activité. Pour mieux comprendre le phénomène Cloud Computing, voici une définition complète de ce terme.

Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Il désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet plutôt que via le disque dur d’un ordinateur. Il s’oppose ainsi à la notion de stockage local, consistant à entreposer des données ou à lancer des programmes depuis le disque dur. La notion de Cloud ne doit pas non plus être confondue avec celle du Network Attached Storage (NAS), utilisée par beaucoup d’entreprises via un serveur en résidence. Ces réseaux locaux n’entrent pas dans la définition du Cloud. Cependant, certains NAS permettent d’accéder aux données à distance depuis Internet.

De manière générale, on parle de Cloud Computing lorsqu’il est possible d’accéder à des données ou à des programmes depuis internet, ou tout du moins lorsque ces données sont synchronisées avec d’autres informations sur internet. Il suffit donc pour y accéder de bénéficier d’une connexion internet.

L’image du Cloud est utilisée de façon métaphorique pour désigner internet. Cette comparaison date de l’époque à laquelle on représentait les infrastructures gigantesques des fermes de serveurs internet sous la forme d’un grand nuage blanc, acceptant les connexions et distribuant des informations tout en flottant.

Cette technologie permet aux entreprises d’acheter des ressources informatiques sous la forme de service, de la même manière que l’on consomme de l’électricité, au lieu d’avoir à construire et entretenir des infrastructures informatiques en interne.

Selon U.S. National Institute of Standards and Technology, le Cloud Computing est un modèle permettant d’établir un accès à la demande en réseau vers un bassin partagé de ressources informatiques configurable. Ces ressources sont par exemple des réseaux, des serveurs, de l’espace de stockage, des application et des services. Elles peuvent être approvisionnées rapidement avec un effort de gestion et une interaction avec le fournisseur de services minimes. Le modèle Cloud met en avant la disponibilité, et se compose de cinq caractéristiques essentielles, trois modèles de livraisons, et quatre modèles de déploiement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *